Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Google+
Charivari de la société contemporaine

La nécessaire mutation numérique comme cause nationale

22 Février 2014, 04:33am

Publié par alize2769

Cultures numériques et la société
Cultures numériques et la société

Cultures numériques et la société

Avec l'explosion de la fréquentation des réseaux sociaux d'une part et les nombreuses applications possibles des objets interconnectés d'autre part , nous allons connaître une profonde mutation sans précèdent dans l'histoire de l'humanité. Nous rentrons pleinement dans l'ère de la société d'information.

 

Elle sera d'autant plus remarquable qu'elle reconsidère notre manière de penser et chamboulera tous nos rapports sociaux : Avec l'appui des sciences cognitives , nous auront la possibilité de planifier et de considérer des problématiques de vie avec une puissance phénoménale. Avec la combinaison du Big Data qui analyse des flux d'informations immenses, et les objets interconnectés, comme le bracelet électronique ou les lunettes électroniques, nous pourrons connaître en temps réel notre état de santé et optimiser nos activités professionnelles et privées avec une facilité déconcertante. Cette fluidité dans la gestion de son temps de travail et des loisirs peut s'étendre dans tout autre secteur économique comme celui du transport ou de l'énergie. Ceux sont là quelques aspects prometteurs des tendances générales des innovations en cours.

 

Cette mutation technologique est donc aussi une révolution culturelle à l'échelle des individus et des collectivités et, plus globalement, dans l'organisation étatique : les problèmes de souveraineté sur les propriétés intellectuelles et artistiques auront autant sinon plus d'importance que les frontières physiques qui délimitent les Etats.

La société du XXI siècle va probablement se réorganiser comme une arborescence fractale : cette transformation sera nettement perceptible quel que soit l'angle sociologique ou technique de la taille d'organisation humaine envisagée.

 

L'accélération de la mutation de notre mode de vie est peut être la dernière chance pour nous adapter à des défis tout aussi colossaux dont l'une menace notre humanité : le changement climatique et de l'écosystème de la planète est et sera une réalité de plus en plus prégnante au cours de ce siècle avec des bouleversements sociétaux incalculables. Les risques systémiques inhérents à la complexité de notre société ont également augmentés de façon alarmante : L'imbrication de nos systèmes écologiques , économiques et sociaux rend l'organisation humaine plus fragile que jamais. Il est temps de passer une gestion ambitieuse et intelligente des ressources de la planète par un système d'information redondant et performant avec les espoirs d'un immense marché pour les promoteurs du Big Data et du Cloud Computing.

 

Mais la clé de voute de cette mutation réside évidemment au niveau de l'éducation où les élèves doivent prendre pleinement part à l'évolution du numérique en tant qu'acteurs du web.

L'enseignement hérité de Jules Ferry n'est plus adapté à ce nouveau siècle et demande un décloisonnement complet des structures hiérarchiques de l'Education Nationale. En effet, les interfaces de communication numérique vont se modifier sans cesse. Les élèves et les professeurs d'écoles doivent se tenir donc prêts à intégrer cette culture dynamique et immersive.

La transformation digitale de la transmission du Savoir doit devenir une grande cause nationale afin de changer de paradigmes sur l'organisation de notre mode de travail et d'acquisition des connaissances de demain.

 

Enfin, la réorganisation technocratique de l'Etat passe aussi par une redéfinition des rapports démocratiques avec ses citoyens et il est probable que l'influence croissante des réseaux sociaux sera déterminante pour orienter les nouvelles oligarchies financières supra-étatiques.

 

Ces réflexions font effectivement partie du domaine de la prospective mais constituent les tendances lourdes de demain où les marchés économiques, techniques et sociaux sont prêts à se développer de manière fulgurante. Gardons à l'esprit que l'écart de temps d'acquisition par le grand public des nouvelles technologies se réduit de plus en plus .En revanche les marchés de consommation s'établissent à l'échelle transcontinentale (ex l'accord du libre-échange transatlantique) avec une réactivité des consommateurs de plus en plus accrue.(e-commerce, e-marketing)

 

Nous n'avons plus le temps de nous lamenter sur la perte de notre secteur industriel que nous détenions naguère fièrement  mais prenons plutôt en cours la numérisation des secteurs économiques et stratégiques de demain. Notre liberté repose sur un bon niveau d'éducation avec comme caractéristiques la souplesse d'esprit , la curiosité, l'inventivité et l'esprit d'initiative. Nous risquons sinon d'être complètement dépassés et vassalisés par d'autres superpuissances comme les USA , l'Inde ou la Chine.

Reste que cette mutation sociale au cours de ce siècle aura un impact inédit sur notre propre humanité et suscite bien des interrogations quelles soient d'ordre philosophique, ethnologique ou éthique.

Commenter cet article

Wetzel 06/03/2014 14:02

Article qui mérite d'être diffusé , perso je le trouve pertinent ,il faut que cet article soit lu par beaucoup de monde ,je le fairai lire à mon fils Gary.