Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Google+
Charivari de la société contemporaine

Automne chaotique

26 Septembre 2012, 15:05pm

Publié par samagace69

 

 manif_portugal_sept.jpg

Après un long silence d’observation, je reprends mon clavier pour exprimer mes opinions sur l’évolution de notre monde et je m’inquiète comme vous des dernières nouvelles que l’on entend ici et là. Malheureusement je ne peux pour le moment éditer des articles quotidiennement pour des raisons de contraintes de temps et d’impératifs du quotidien.

 

Les remous et tourbillons sociaux se démultiplient avec l’aggravation de la morosité économique. Les actualités témoignent de faits qui ne peuvent plus être cachés. Comme je l’avais pressenti dans la page d’anticipation sociale et politique , la montée des extrêmes idéologiques de tout bord est nettement perceptible.

 

Le fanatisme de l’Islam radical est en train de se propager avec pour conséquence une réponse symétrique de l’essor de nationalismes réducteurs de l’extrême droite en Europe. Le réveil des vieilles rancoeurs patriotiques entre la Chine et le Japon sont exacerbées autour de l’archipel des Senkaku. Israël entend bien intervenir avant la fin de l’année 2012 pour détruire les installations nucléaires de l’Iran. Quand à la Syrie elle représente  une poudrière multi-ethnique et confessionnelle qui risque d’impliquer le Moyen-Orient tout entier dans une guerre inextricable.

 

Généralement les gouvernements en place se trouvant dans un marasme économique durable suivent l’opinion de la rue et l’amplifie. Le bouc émissaire doit être exogène  à la nation.

En fait tous les ingrédients sont présents pour déclencher une séquence explosive incalculable.

L’économie mondiale est à bout de souffle. Pour s’en convaincre je vous invite à suivre le blog de Paul Jorion .A l’autre bout de la chaîne, les multinationales enregistrent des profits gigantesques les moins fiscalisés possibles.

 

La racine du mal se trouve aussi bien dans les inégalités croissantes du monde à l’accès alimentaire et eau potable, de biens matériels mais aussi et surtout par la perception plus ou moins consciente de chaque concitoyen de la dégradation sensible de la qualité l’environnement naturel et social de leur lieu de vie.

 

Les prémisses de ce chaos social de cet automne ne sont que l’épiphénomène d’un mouvement plus profond issu d’un écartement social traumatisant avec des facteurs  conjoncturels s’additionnant. On peut dénombrer trois facteurs majeurs :

 

  1. Le système climatique se dérègle entraînant une sécheresse exceptionnelle en Amérique de Nord. Cela a eu une répercussion conséquente sur les prix des denrées alimentaires. La révolte du printemps arabes est avant tout une révolte de la faim et de la flambée des prix des aliments basiques.

 

  1. La désindustrialisation durable de l’Europe et le relatif appauvrissement de la classe moyenne favorise l’émergence de nationalismes forts à l’instar de la Hongrie.

 

  1. L’appauvrissement d’une masse de population désœuvrée reste à la merci de mouvements contestataires idéologiques ou religieuses.

 

 

Vivant dans un monde consumériste et bercé par le culte de la personne, nous ne  sommes pas prêt pour un monde de partage et c’est en cela que je reste très pessimiste sur la suite des évènements qui vont marquer le XXI siècle.

 

Commenter cet article