Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Google+
Charivari de la société contemporaine

Découverte fondamentale en vue ?

24 Décembre 2011, 05:37am

Publié par samagace69

 

IL est possible qu'une découverte majeure a été éffectuée dans le domaine de l'énergie. Tout cela est à prendre au conditionnel.Mais au regard des enjeux énormes et de la remise en cause des interêts des lobbyes industriels,il est en mon devoir de ne pas étouffer cette possibilité capitale pour l'avenir de notre civilisation.C'est une affaire à suivre absolument....

 

23 Décembre 2011 Par atanguy

LENR: L’utopie réaliste

L’énergie a toujours été un facteur qui a transformé la société humaine. Ci-dessous une introduction a un nouveau type d’énergie qui devrait transformer notre monde.

 

La semaine dernière, des journalistes,utilisant l’accès libre a l’information pour le public aux États Unis (FOIA),ont dévoilé que la NASA, a organisé,en 2009,une présentation interne (2), dans laquelle trois de ses scientifiques, de haut niveau, ont examiné les résultats du LENR(Low Energy Nublear Reaction), un nouveau nom pour ‘fusion froide’, et ses impacts sur l’espace et les voyages aériens. On se rappelle que Martin Fleischmann et Stanley Pons deux chimistes,en 1989,a l’université de l’ Utah avaient observé un phénomène de production de chaleur anormal dans une expérience électrochimique, et du fait de sa magnitude,l’avaient attribué a une réaction nucléaire de fusion, appelée alors ‘Fusion froide’ car se produisant a une température proche de la température ambiante et pour la distinguer de la fusion chaude – celle responsable de l’énergie solaire – qui ne peut se produire qu’a des million de degrés. Leur conclusion avait été rejetée violemment par la ‘science officielle’ en raison de la difficulté de reproduire les effets observés d’une part et d’autre part parce qu’il était difficile d’accepter un tel phénomène qui ne pouvait pas être expliqué par la science du moment. En conséquence, les développements dans le domaine ont été lents et passés largement sous silence, néanmoins, les recherches ont continuées, a ce jour il y a eu plus de deux cent papiers scientifiques publiés ou présentés lors de conférences scientifiques. Tous montrent une production ‘anormale’ de chaleur lors de la réaction du palladium ou du nickel avec l’hydrogène ou le deutérium. Bien que ces expériences soient maintenant reproductibles, le silence des scientifiques officiels et des médias est… assourdissant.

 

Jusqu’au début 2011 toutes les mise en évidence de l’effet LENR n’ont eu lieu qu’en laboratoire . Aucun produit industriel n’avait encore utilisé cette technique.

Récemment,en fait depuis le début de l’année, un entrepreneur italien,Andrea Rossi,a rapporté que, après plusieurs années d’expériences, qui à leur tour étaient basées sur des expériences antérieures par d’autres scientifiques italiens, qu’il était maintenant en mesure de produire des quantités commerciales de chaleur par la réaction nickel – hydrogène.

Andrea Rossi est un homme d’affaires, pas un universitaire – qui veut faire de l’argent de sa découverte comme l’a fait Thomas Edison avec son ampoule électrique. Comme il a été jusqu’à présent incapable de breveter son appareil, il dit qu’il n’est pas près de partager les détails de sa découverte avec le monde. Il prétend que son appareil, le E-Cat – Pour Énergie Catalyseur – (1), produit de grandes quantités de chaleur. Le réacteur du E-Cat,de la taille d’une torche électrique,produit de la chaleur sans effets nocifs sur l’environnement.

Rossi,pour le moment, n’a pas donné d’information sur le fonctionnement interne de l’appareil. Les cris de «fraude» ont été la réaction la plus courante ,bien que de nombreux universitaires soient convaincus des résultats de Rossi, mais jusqu’à ce jour, la plupart des grands médias restent silencieux par peur de s’impliquer dans le conflit.

Rossi a fait plusieurs démonstrations du E-Cat qu’on peut visualiser sur internet, ceci en présence de plusieurs personnalités du monde scientifique: Européens, Américains, Japonais,Chinois et a des médias, sans pourtant dévoiler ses secrets. Il correspond sur son blog avec de nombreux internautes qui lui posent des questions sur son appareil.

Il y a un mois, Rossi a vendu le premier de ses réacteurs de 1 Mégawatt à une composante du ministère américain de la Défense, sans dévoiler son nom,probablement ‘la Navy’.

Dans l’état actuel de l’histoire du E-Cat,et malgré la somme considérable de preuves circonstancielles que dans les conditions appropriées le nickel et l’hydrogène en présence d’un catalyseur vont réagir et produire de la chaleur, il n’y a toujours pas de preuve définitive et vérifiée par des sources fiables et indépendantes, que le phénomène existe réellement dans le E-Cat. Pourtant, pour beaucoup,la vente du premier réacteur devrait être un indice suffisant, on sait que l’armée Américaine est le premier utilisateur d’énergie dans le monde et qu’elle se soucie de ses approvisionnements dans les décennies qui viennent.

Pour en revenir a la conférence de la NASA,qui suit les travaux et poursuit des discussions avec Rossi et autres scientifiques travaillant dans le domaine depuis de nombreuses années,

Joseph Zawodny, un théoricien de la NASA, a conclut que LENR est en effet une forme d’énergie nucléaire, mais pas ce qui est communément considéré comme «fusion froide». Zawodny explique que la transformation d’un élément en un autre, la transmutation du Nickel en Cuivre, se produit suivant la théorie de Widom Larsen. Ecouter Lewis Larsen en parler (3) Selon ces théoriciens,LENR peut s’expliquer en utilisant la physique classique des énergies nucléaires faibles, développée par Fermi dans les années 1930-1940, et un effet de résonance avec la structure de l’hydride formé a la surface métallique. Les produits de désintégration de la réaction,sont transformés en chaleur. En comparant le rendement énergétique de LENR à la fission, la fusion conventionnelle, et les réactions chimiques, Zawodny note que LENR est théoriquement capable de produire 8 millions de fois plus d’énergie qu’une réaction chimique a poids équivalent. Bien entendu, cela explique pourquoi une réaction très lente, telle que celle dans le réacteur E-Cat, peut produire beaucoup de chaleur tout en ne consommant que des quantités minimes d’hydrogène et de nickel.

 

Les conséquences technologiques tirées de la présentation de la NASA sont a couper le souffle:

LENR ne produit pas de gaz à effet de serre ou de rayonnements. Elle est bon marché et est considérée comme un «remplacement total des combustibles fossiles». Ceux ci n’étant utilisés dans le futur que comme matières premières pour la chimie organique de synthèse. La technologie résout l’effet du pic pétrolier,du changement climatique, de l’épuisement des sources d’eau douce, et réduit les problèmes futurs associés aux «instabilités géopolitiques».

Son impact sur les transports: 2Kg d’hydrogène suffiront a un 747 pour voler 9800km pour un cout énergétique actuel de moins de 100 dollars(4). Même chose pour les trains et les automobiles, avec des gains en vitesse, poids, autonomie, cout, sécurité(pas de risque d’explosion du fuel) et surtout pas d’effets sur l’environnement.

Peut-être la conclusion la plus intéressante,dans le futur,est celle de l’utilisation de LENR dans l’exploration spatiale. Il y a de l’eau sur Mars et probablement autant de Nickel que sur Terre, Mars sera t-elle la prochaine frontière?

Reste a discuter des effets de l’utilisation du LENR sur la société dans laquelle nous vivons.

Tout dépend de la vitesse a laquelle cette nouvelle énergie remplacera le charbon,le pétrole et la fission nucléaire. Si un appareil tel que le E-Cat,ou un équivalent,était employé pour le chauffage et l’éclairage, la production et la distribution de l’énergie électrique, basée maintenant sur d’énorme centrales a charbon,fuel ou fission nucléaire et distribuée par le réseau électrique, serait complètement bouleversées. La nouvelle énergie est portable et peut s’utiliser sur place et individuellement. De même, les transports n’auraient plus besoin de pompes a essence et tout ce qui est lié au moteur a explosion serait a remplacer. L’effet géopolitique, notamment sur les pays producteurs de pétrole,serait apocalyptique.

 

LENR arrive t-elle a temps pour «sauver le capitalisme»? Ou au contraire pour l’achever et le remplacer par une société plus fraternelle ou chacun aura ses besoins fondamentaux pourvus et pourra alors développer a plein son potentiel humain? Est-ce le poison ou est-ce le remède?

 

(1)Présentation du E-Cat by Bryan Josephson-Prix Nobel

 

(2)NASA Présentation

(3)Écouter Lewis Larsen

(4)10 centimes pour 1 kilowatt heure. On a besoin d’environ 50KwH d’électricité pour produire 1 kilogramme d’hydrogène par électrolyse soit $5 par Kg d’hydrogène

 

Commenter cet article