Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Google+
Charivari de la société contemporaine

L'Histoire occidentale est de nouveau en marche

26 Juin 2012, 19:13pm

Publié par samagace69

 

images

L'actualité de cette semaine est riche en rebondissements comme en témoignent les articles de l'Expansion : http://lexpansion.lexpress.fr/economie/

 

"Le Conseil européen de jeudi et vendredi est dans tous les esprits ce lundi. Les marchés semblent douter de son issue : lundi, toutes les places boursières dévissent, et l'euro baisse."

 

De nouveau , les places financières pressent au pas de charge les décisions politiques importantes concernant l'union budgétaire de L'Europe. Cette fois-ci, il faudra bien un peu de patience de leurs parts car les discussions concernant le devenir de la Grèce et les dissensions entre François Hollande et Angela Merkel au sujet de la relance budgétaire de L'Europe promettent d'être houleuses et ne se résoudront pas comme un coup de baguette magique d'ici la fin de la semaine. Parions que d'autres sommets franco-allemands vont se succéder.

 

Prenons du recul et voyons ce que peut représenter dix ans. Que deviendra l'Europe et le monde d'ici dix ans ?

Tout d'abord dix ans a été le laps de temps entre la crise de 1929 et la seconde Guerre Mondiale de 39-45. Je ne projette pas une catastrophe telle qu'une guerre mondiale mais c'est pour illustrer le fait que le contexte historique peut radicalement changer le monde d'ici là, positivement ou négativement. Nous avons été habitués, nous occidentaux, à une période exceptionnellement stable depuis 50 ans, bénéficiant d'une énergie abondante dans un environnement politique relativement stable.

Cependant, les indices économiques , écologiques et démographiques mondiales s'accumulent et se conjuguent montrant de nombreux  points de ruptures possibles dans les scénarios historiques qui vont se déclencher d'ici peu. L'issue de ces points d'inflexions sera la réaction de l'opinion publique très difficile à anticiper.

Ira t'on spontanément vers une sorte d'intelligence sociale où la prise de conscience collective évitera les embûches parsemées ici et là le long de la route de l'Histoire ?

Faut-il plutôt craindre un affrontement généralisé de clans partisans et une crise morale sans précédent ?. L'Histoire ne se répète pas mais nous enseigne qu'il n'est pas à court de tragédies humaines.

 

Une analyse sociologique de la société contemporaine est nécessaire pour estimer les dangers et les espoirs qui résident dans l'essor moral et spirituel de notre génération et celle de nos enfants.

 

Je n'ai pas les outils sociologiques pour le faire mais je ferai davantage références à des problèmes de société tel que le phénomène du chômage de masse et de ses répercussions sur la vie politique , à la relation entre la paupérisation ,la violence et les inégalités, à l'influence de la religion sur la vie quotidienne des croyants etc....

Les maîtres à penser comme Pierre Bourdieu , Raymond Boudon ou Alain Touraine, pour ne citer que quelques uns ont contribuer à forger des concepts puissants sur la société française. J'ajouterai modestement quelques idées assez personnelles qui nous invite à un débat ouvert et je ferai volontiers référence à des sites dédiés à la sociologie dans le cadre d'une analyse contemporaine dans mes prochains articles.

Commenter cet article

Francis NERI 27/06/2012 16:52


Raymond Aron pourquoi pas ...un peu dépassé pourtant son combat contre l'existentialisme Mais Pierre Bourdieu  ??? Quelle idée !! prendre ce fossoyeur pour référence !!!


Le temps n'est plus à la sociologie mais à l'analyse éco-systémique, au concept de réalité et de complexité ! 

samagace69 28/06/2012 05:47



L'Etat , les collectivités locales , les entreprises sont friands d'analyses sociologiques. Comme pour beaucoup de sciences elle se heurte également à la complexité de la réalité. C'est un champs
multidisplinaire au confins de la psychlologie , de l'économie ,de l'ethnologie...etc... Il existe une actuellement une grande ecole dédiée à cette discipline, l'EHESS (Ecole des Hautes Etudes en
Sciences Sociales).Il est vrai que l'heure n'est plus à l'élaboration de grandes théories mais à 'l observation des tendances des comportements humains à partir de grosses bases de données (data
mining). La sociologie se porte bien merci ! on dépense quantité d'argent pour cerner le comportement de ce ecce homo.