Overblog Suivre ce blog
Editer la page Administration Créer mon blog
Google+
Charivari de la société contemporaine

Roman de politique-fiction

, 15:13pm

 

Permettez-moi de faire de la prospective spéculative pour conjurer le mauvais sort. C’est un exercice périlleux mais nécessaire car nous avons les moyens de choisir notre destin :

 

Je détaillerai et affinerai ce texte au gré des commentaires et de mon imagination. Evidemment il faudrait ajouter des personnages pour donner du corps et des émotions à cette ébauche de roman et adopter une chronologie des événements progressive pour le rendre crédible.

 

 

Sur le plan économique, comme je l’avais déjà formulé nous rentrons dans une récession durable sinon brutale. Le paysage politique de la France s’en trouve profondément modifié : les classes politiques traditionnelles droite-gauche se trouvent largement discréditées aux yeux de la majorité de l’opinion publique qui perçoivent le peu de poids qu’elle a sur les décisions collégiales européennes La démagogie sur la croissance , le slogan « Travailler plus pour gagner plus », le vide idéologique du parti socialiste, le pacte républicain, les incantations gaullistes sont des mythes qui ont vécus.

Il s’ensuit une désaffectation massive de la vie politique française pour la majorité des français. Parallèlement, la montée de l’extrême droite et de la gauche poursuit une ascension irrésistible au point qu’elles représentent deux forces politiques incontournables qui représentent pour le reste de la population engagée une idéologie structurante.

 

2 ans plus tard….

 

La France est plus que jamais divisée politiquement sur fond de germanophobie, d’islamophobie, de rancœurs contre les oligarchies en tout genre, contre les confréries en général (La franc-maçonnerie, le lobby Juif etc….).L’hystérie collective contre les « ennemis de l’extérieur » se confirme et se renforce.

Mais l’idéal de l’égalité et de fraternité est de plus en plus réclamé parmi les « indignés » dont le mouvement est au départ pacifiste se radicalise et se popularise. Parallement le mouvement "anonymous" est une cyber-dissidence qui prend de l'ampleur.

 

 

5 ans plus tard …..

 

Sur le plan international, seuls les grands empires comme l’Amérique du Nord, l’Amérique du Sud, la Chine, l’Inde s’octroient des part de marchés pour l’accès aux ressources primaires comme le pétrole, l’eau, les matières rares dans une compétition féroce et sans limite. La menace d’une guerre nucléaire ou biologique est omniprésente mais non effective. L’antarctique et l’arctique sont exploités sans vergogne pour ses gisements d’eau douce et pétrolifères.

 

La pauvreté et l’extrême pauvreté se généralise pour une grande part de la population.

Des zones de « non-droit » apparaissent ici et là dans les agglomérations périphériques constituées de cartels de la drogue, de mafias transnationales, dans certains quartiers ethnicisés où des bandes rivales protègent leur territoire respectif. Les boucs émissaires se multiplient tandis que la bourgeoisie parisienne mondialiste se barricade dans des ilots de prospérités.

La prostitution, le commerce des armes et trafics d’organes, les marchands de bonheur fleurissent un peu partout au détriment du commerce traditionnel.

 

 

10 ans plus tard …

 

L’état est devenu technocrate, froid et réactionnaire.

 

Le service public limité à sa plus simple expression est désormais privatisé entre des cartels oligarchiques.

L’Etat supprime le suffrage universel prétextant que les émeutes régulières des banlieues empêchent un débat démocratique sain (du moins ce qu’il en reste), élargie la loi Hadopi contre la libre expression libre des dissidents d’extrême gauche et de droite pour des raisons de tranquillité publique. Parallèlement les grands groupes de Presse sont verrouillés par les groupes financiers. Les presses locales et alternatives sont soit asphyxiées financièrement soit subissent des pressions de toutes parts. La récente installation de Google en France permet de surveiller le Web tout azimut à l’échelle nationale à l’aide d’algorithmes élaborés sur fond de géo-localisation généralisé. De gigantesques fichiers d’information sur chaque citoyen s’agglomèrent en temps réel. Enfin la technocratie se dote de drones de plus en plus furtifs qui anticipent les mouvements de protestation de foules.

La répression de toute contestation est telle que le nombre de morts et de victimes collatérales est trop couteuse pour la population. Aussi s’organise la cyber-dissidence mouvante par excellence et furtive dans ses actions ciblées.

 

La propagande atteint un degré de sophistication jamais atteint depuis la naissance de l’Histoire. Le darwinisme social est enseigné à l’école comme une fatalité et relayé par les médias institutionnels. La loi du plus fort prévaut La peur de l’islam radical, l’auto-proclamation de prophètes de tout bord cristallise la laïcité dans une sorte d’athéisme nihiliste. Cyniquement il est enseigné aux élites de la nation le bien fondé des thèses de  Malthus : la pauvreté freine la démographie et empêche l’augmentation de la pollution sur Terre. Désormais le malthusianisme économique est avancé comme une réponse à certaines préoccupations mondiales aussi diverses que la dégradation des termes de l'échange, le respect de la nature, l'utilisation des ressources non-renouvelables

 

 

Une loi promulguant le travail obligatoire et gratuit au service de l’Etat se généralise pour les chômeurs afin de faire des travaux « d’intérêt général ». Les abus en ce sens seront nombreux mais non dévoilés.

Les jeux vidéo diffusés sur internet pour la jeunesse constituent pour le gouvernement un gisement de ressources humaines pour l’orienter vers des tâches avilissantes : recrutement de forces de sécurité privées, de gentes militaires pour mater et terroriser la population, de zélateurs de l’état pour espionner leur vie privée

 

 

La Sécurité sociale n’est plus qu’un lointain souvenir remplacée par des contrats d’assurance détaillés par rapport au fichier individuel selon les antécédents génétiques et la traçabilité du comportement du citoyen. Seules les castes riches et éduquées peuvent en bénéficier. Enfin l’euthanasie sera systématiquement pratiquée chez les récalcitrants et les terroristes d’Etat et des cartels privées du système anthropotechnique et ne servant plus aux processus de l’économie. Les retraités, les pauvres, les désaxés socialement, bien que déconnectés de la société de consommation, ne représentent pas un danger pour l’appareil en place. Ce sont les intellectuels et les voyous en pleine force de l’âge qui sont à surveiller de très près car imprévisibles.

 

La couche de population aisée est appelé « classe supérieure » qui représente dans les faits une multitude d’individualités isolées, farouchement préoccupées d’elles-mêmes, détachées de la religion, des idéologies, obsédées d’épanouissement corporel, sexuel, esthétique.

C’est un esthétisme évidemment conventionnel s’inscrivant dans le politiquement correct.

Les courants transhumaniste et eugéniste sont encouragés voire obligatoires. Le transhumanisme est un mouvement culturel et intellectuel international prônant l'usage des sciences et des techniques afin d'améliorer les caractéristiques physiques et mentales des êtres humains. Le transhumanisme considère certains aspects de la condition humaine tels que le handicap, la souffrance, la maladie, le vieillissement ou la mort subie comme inutiles et indésirables. Dans cette optique, les transhumanistes comptent sur les biotechnologies et sur d'autres techniques émergentes. Par le jeu d’interfaces numériques, la vie de cette nouvelle aristocratie sera largement virtualisée épargnant les turpitudes de la réalité, insensibles aux besoins béants du reste de la population.

 

Pendant ce temps la résistance altermondialiste s’organise .Paradoxalement elle possède des ressources financières venant d’Etats souverains dissidents comme l’Iran, l’Inde, les pays scandinaves et de multiples milliardaires humanistes. Elle possède une armée de spécialistes techniques et d’intellectuels  autrefois au chômage pour diffuser de l’information par tous les canaux dont elle dispose afin de préparer la Grande Révolution. Consciente de la fragilité du système mis en place, elle met au point des virus sophistiqués informatiques et génétiques pour frapper et interpeler la caste au pouvoir de manière ciblée.

 

20 ans plus tard….

 

De nouveaux contrats sociaux sont proposés tel que le partage du travail et la soutenance pour des petites unités de productions communautaires et la promulgation de la fin de la propriété privée. Afin d’éviter les erreurs du passé du communisme stalinien, le pouvoir et contre pouvoir seront répartis dans une structure horizontale du Web participatif. Dans l’éducation, l’art, les cultures des différent peuples, l’écologie, la philosophie seront favorisés au détriment de la Science qui, de toute manière, sera maîtrisée, issue du projet « Blue Brain », un consortium de cerveaux artificiels séparés de toute ingérence dans la vie quotidienne des peuples : les connaissances seront disponibles mais toutes les activités industrielles et publicitaires seront interdites. La répartition des richesses sera basée équitablement à partir des ressources renouvelables. Enfin la vie spirituelle et religieuse des hommes sera respectée et encouragée.

Le mysticisme et l’humanisme seront les courants les plus populaires.